Voici quelques semaines, je me suis rendu à l’Imperial War Museum de Londres pour assister à une démonstration : un programme d'intelligence artificielle devait tenter de décrypter "Enigma", le système de cryptage follement complexe utilisé par les Allemands durant la Seconde guerre mondiale. Il l’a fait, en 12 minutes et 50 secondes. Le programme, qui s’était entraîné en ingérant des textes tirés des Contes de fées de Grimm, a dévoré les milliards de permutations générées par la machine Enigma à quatre rotors en filtrant les combinaisons de lettres en fonction de leur “germanitude”. Le challenge qui avait absorbé les plus brillants cerveaux mathématiques de Grande-Bretagne pendant de long mois à Bletchley Park, à des coûts exorbitants, a été résolu par un programme d’intelligence artificielle pour seulement 10 livres. Ce programme d'intelligence artificielle, créé par la société d’analyses de données Enigma Pattern et propulsé par 2 000 serveurs virtuels, a examiné un chiffre stupéfiant de 41 millions de combinaisons possibles par seconde. “Ce programme, propulsé par 2 000 serveurs virtuels, a examiné un chiffre stupéfiant de 41 millions de combinaisons possibles